Que sont les varicosités (télangiectasies) ?

Les varicosités (télangiectasies) sont des dilatations permanentes de très petites veines d’un diamètre compris entre 0.1 à 1 millimètre. Elles sont situées près la surface de la peau et sont de couleur rouge, bleue ou violette. Plus fréquemment situées sur les jambes, elles peuvent également apparaître sur d’autres zones du corps, par exemple sur le visage, au niveau du nez, des joues ou du menton. On distingue plusieurs catégories de télangiectasies que l’on peut décrire comme suit :

  • Des varicosités très fines (télangiectasies essentielles) :

    Elles se développent de façon isolée, sans vaisseau nourricier détectable. Elles sont souvent assez diffuses.

  • Des varicosités regroupées en paquets isolés :

    Elles ne sont pas dues à une insuffisance veineuse superficielle décelable à l’écho-doppler, mais sont alimentées par une veine nourricière, située sous la peau de 1 à 3 mm appelée veine ou varice réticulaire. Elles sont fréquentes chez des patientes avec des variations de poids.

  • Des nappes de varicosités plus moins étendues  :

    Ces varicosités se situent en général dans un contexte d’insuffisance veineuse superficielle et sont alimentées par des varices plus ou moins importantes.

  • Enfin des varicosités ou télangiectasies secondaires (matting) :

    Elles sont très fines et regroupées comme de « fins cheveux ». Elles peuvent apparaitre suite à la chirurgie de varices (chirurgie par stripping de la veine saphène par exemple), dans les semaines qui suivent l’intervention, le long du trajet de la veine opérée.
    Elles peuvent également survenir après un traitement par sclérose soit parce que la veine nourricière n’a pas été traitée au préalable, ou dans certains cas, ces télangiectasies peuvent malheureusement se produire alors que le traitement a été bien conduit. La notion de dose de sclérosant est souvent avancée et certains auteurs évoquent simplement un terrain prédisposé favorisé par le traumatisme du traitement. D’ailleurs, en pratique, tout type de traumatisme ou de chirurgie, y compris la chirurgie esthétique, peut engendrer des varicosités (télangiectasies) dans les régions cicatricielles (cicatrices de liposuccion, cicatrices suite à suture de plaie …..).

  • Les varicosités

    Varicosités très fines d’un diamètre de 0,1 à 1 mm

  • Les varices réticulaires

    Varicosités regroupées en paquets isolés

  • Nappe de varicosités

    Ces télangiectasies sont souvent associées à un contexte d’insuffisance veineuse superficielle

  • Matting ou Télangiectasies secondaires

    Très fines et regroupées comme de « fins cheveux »

heredite-varicosites

L’hérédité

changement-hormonaux-varicosites

Les changements hormonaux et le vieillissement

surpoids-effet-yoyo-varicosites

Le surpoids et l’effet « yoyo »

Quelles sont les causes
des varicosités (télangiectasies)?

Les causes des télangiectasies isolées sans insuffisance veineuse superficielle sont mal élucidées. Il s’agirait d’une fragilité des petits vaisseaux superficiels. Cela est propre à chaque individu.

Cependant, l’âge, l’hérédité, les variations de poids intempestives, le surpoids, certaines modifications hormonales, lors de la grossesse et de la ménopause favoriseraient l’apparition de ces varicosités (télangiectasies).

En revanche, elles peuvent être le symptôme d’une insuffisance veineuse superficielle et peuvent s’associer à des varices plus au moins importantes. Cela sera déterminé par le Phlébologue lors de la consultation et des examens médicaux.

Certaines télangiectasies très fines et regroupées (matting) peuvent être consécutives à un traumatisme au niveau de la peau ou un geste thérapeutique sur une veine (chirurgie ou sclérose).

Quels sont les symptômes
des varicosités ?

Dans le cadre des télangiectasies isolées, sans insuffisance veineuse superficielle associée, le principal motif de consultation est d’ordre esthétique. En effet, les varicosités qui peuvent prendre des couleurs différentes et affleurent sous la peau sous des formes différentes, « toiles d’araignée, filaments, éventails ….  » peuvent être considérées peu esthétiques

Pour les nappes de varicosités, associées à des varices nourricières, la consultation peut être pour des raisons esthétiques, mais le patient peut également rapporter des signes d’insuffisance veineuse classique tels que la sensation de jambes lourdes et de douleurs dans les jambes.

sympthomes-varicosites

Le principal motif de consultation est d’ordre esthétique

Quelles sont les complications possibles
des varicosités (télangiectasies) non traitées ?

Les télangiectasies fines isolées sans insuffisance veineuse superficielle qui ne seraient pas traitées n’auront pas de conséquence sur la santé du patient. Le traitement répond juste à un besoin esthétique.

Les télangiectasies symptomatiques d’une insuffisance veineuse, sans traitement, peuvent s’intensifier et pourraient faire place à des varices plus épaisses.

exament-clinique-diagnostic-varicosites

L’examen clinique

echo-doppler-diagnostic

L’écho-doppler

Comment pose-t-on le diagnostic des varicosités (télangiectasies)?

Quelle que soit leur nature, le Phlébologue procèdera en premier lieu à un examen clinique pour mesurer la situation et l’étendue des varicosités (télangiectasies).
Afin de vérifier que les varicosités (télangiectasies) ne sont pas les signes visibles d’une insuffisance veineuse, il réalisera, en second lieu, un écho-doppler et une cartographie du système veineux. Toutefois, la technologie de l’écho-doppler permet d’explorer uniquement les vaisseaux au-delà d’une profondeur de 4 mm.

Elles sont par nature très en surface de la peau, il faut donc recourir à une méthode complémentaire pour visualiser correctement la veine nourricière éventuelle située dans les 3 mm de peau. Il s’agit de la technique de Transillumination.

En fonction du diagnostic posé, le Phlébologue vous proposera la méthode de traitement la plus adaptée à vos types de varicosités (télangiectasies).

Quels sont les traitements
pour les varicosités (télangiectasies)?

Le traitement des télangiectasies dépend avant tout de leur nature et de leur origine.

    • Les varicosités fines isolées sans veine nourricière décelable :

      elles pourront être d’emblée traitées par microsclérothérapie et finalisées si besoin par un traitement par laser. Le phlébologue injecte le produit avec une aiguille très fine en s’aidant de l’appareil de transillumination qui améliore la visualisation des télangiectasies et facilite l’exécution de l’injection (cathétérisme de la veine). Lorsque la microsclérose a atteint son efficacité maximale, le laser constitue un traitement de choix pour obtenir le résultat souhaité pour le traitement des télangiectasies particulièrement fines localisées notamment au niveau des chevilles et des pieds.

    • Les varicosités en paquets isolés alimentées par une ou des varices réticulaires:

      dans ce cas, la sclérothérapie se déroule en 2 étapes successives :

      1. Scléroser le réseau d’alimentation (varices réticulaires) à l’origine des télangiectasies par l’injection d’un produit sclérosant sous forme liquide ou de mousse. Pour faciliter l’acte, le Phlébologue s’aidera de l’appareil de transillumination.
      2. Scléroser les varicosités (télangiectasies) visibles par le procédé de microsclérothérapie après avoir soigné l’origine du problème.

      Certains échecs de traitement sont dus au fait de ne pas avoir injecté la veine nourricière ce qui provoque soit du Matting (survenue de nouvelles varicosités très fines) ou une inefficacité du traitement.

  • Les varicosités (télangiectasies) avec insuffisance veineuse :

    le traitement de l’aspect esthétique des télangiectasies dans ce cas est secondaire . Le phlébologue traitera en priorité l’insuffisance veineuse à l’origine des varicosités, soit par la chirurgie ou la sclérothérapie des varices. Une fois, l’insuffisance veineuse traitée, alors le Phlébologue fera disparaître leur aspect inesthétique par microsclérothérapie et laser.

sclerotherapie-traitement-varicosite

Sclérothérapie et Microsclérothérapie

transillumination-dr-betroune

Transillumination

traitement-varicosite-laser

Laser

Les varicosités : Les conseils du Dr. Bétroune

Portrait_DrBetroune

Dr. Kahina Bétroune
Phlébologue
guillemet_DrBetroune-06

En dehors des télangiectasies symptomatiques d’une insuffisance veineuse qu’il est préférable de traiter, les varicosités (télangiectasies) ne présentent aucun risque pour la santé. Il ne s’agit que d’une question esthétique. D’ailleurs, le traitement des varicosités (télangiectasies) n’est pas pris en charge par la sécurité sociale.

Je conseille à mes patients de prendre leurs varicosités en photo avant le traitement afin de pouvoir constater l’amélioration. En effet, le traitement se fait en plusieurs séances, et la mémoire est souvent trompeuse.

Je préconise à mes patientes enceintes ou qui allaitent de différer le traitement de leurs varicosités. En effet, durant ces périodes, les corps est soumis à des changements hormonaux importants qui influent considérablement sur le système veineux. Ce n’est pas le moment pour réaliser le traitement des varicosités (télangiectasies). D’ailleurs, certaines peuvent régresser après la grossesse.

guillemet_DrBetroune-07