Quand faire appel à un phlébologue ?

Découvrez plusieurs moments de la vie ainsi que des symptômes assez fréquents qui doivent vous amener à consulter un phlébologue

visuel-home-drBetroune
Jambes lourdes et/ou douloureuses

Si vous ressentez fréquemment des sensations de jambes lourdes, pesantes, des douleurs, des crampes nocturnes, cela peut être les symptômes d’un mauvais retour veineux. Un phlébologue pourra procéder à un examen clinique et un écho-doppler pour évaluer l’état de votre système veineux et mettre en place un protocole de soin pour soulager vos symptômes.

EN SAVOIR PLUS »
Jambes et chevilles gonflées

Si vos jambes et vos chevilles sont régulièrement gonflées, cela peut être la cause d’une insuffisance veineuse, d’un œdème veino-lymphatique ou d’un lymphœdème. Seul un examen clinique complété très souvent d’un écho-doppler par un phlébologue permet de déterminer la cause réelle de ses symptômes et d’envisager un traitement adapté à votre pathologie.

EN SAVOIR PLUS »
Apparition de varicosité

Beaucoup de femmes sont inquiètes de l’apparition de varicosités ou télangiectasies sur leurs jambes. A la fois pour des questions esthétiques et dans la crainte d’une insuffisance veineuse plus importante. Votre phlébologue posera un diagnostic sur vos varicosités et vous proposera si besoin un traitement pour y remédier.

EN SAVOIR PLUS »
Durant la grossesse

Durant la grossesse, les changements hormonaux, la prise de poids vont influer sur les veines et le retour veineux. Votre phlébologue peut vous accompagner durant cette période pour prévenir et soulager un mauvais retour veineux : varices des jambes, varices vulvaires, varices périnéales.

EN SAVOIR PLUS »
Douleurs chroniques au bas ventre

En cas de douleurs pelviennes (du bas ventre) accentuées durant vos règles ou durant vos rapports sexuels, n’hésitez pas à consulter un phlébologue car ces signes peuvent être en rapport avec des varices pelviennes et d’un syndrome de congestion pelvienne. Votre phlébologue procèdera aux examens nécessaires aux diagnostics pour envisager un traitement adéquat à votre pathologie.

EN SAVOIR PLUS »
Durant la ménopause

Nous savons que les hormones (œstrogènes et progestérones) commandent le comportement veineux via des récepteurs (sites) localisés au niveau des parois des veines.
La ménopause étant marquée par des changements hormonaux. Le début de la ménopause est caractérisé par une baisse progressive de la sécrétion de progestérone alors que la sécrétion d’ostrogénique persiste encore. Cette imprégnation ostrogénique a un rôle dilatateur sur les veines (responsable d’une aggravation possible de la maladie veineuse) et favorise également la fuite capillaire (une fuite d’eau et de sel) et une rétention d’eau par le corps responsable des gonflements des chevilles et des jambes (œdèmes).

EN SAVOIR PLUS »