Troubles trophiques

Qui a trait à la nutrition des tissus. Le trouble trophique peut apparaître spontanément, toutefois il est souvent le fait d’une complication relative à artérite, une varices, une lésion des centres nerveux ou suite à un traumatisme. Le trouble trophique est la conséquence d’un mauvais apport circulatoire dans un tissu (obstruction d’une artère, gêne à la circulation veineuse, compression), ou d’une anomalie de la composition du sang ou d’un défaut de contrôle nerveux par les nerfs sympathiques, parasympathiques ou moteurs. Le trouble trophique atteint la peau (une pigmentation, une décoloration, une atrophie), mais également les tissus sous-jacents (aponévroses, muscles, tendons, tissus graisseux), sous forme d’ulcère.

About the Author :

Leave a Comment